Témoignages

« Des stages collectifs d’étudiants du master Espace et Milieux se déroulent dans les Réserves de Biosphère depuis une dizaine d’années. Le cahier des charges des études est co-construit par les coordinateurs des RB et les enseignants. Il est intéressant que des regards neufs et nombreux se penchent sur un problème de gestion ou d’aménagement du territoire, collectent des données, réalisent des entretiens. En quelques jours, les étudiants cernent une question, puis fournissent un rapport de bonne facture à la RB. Du Ventoux en Camargue en passant par le Fango, le partenariat s’est révélé gagnant-gagnant. »

Catherine Cibien, secrétaire scientifique du comité MAB-France

«En tant que partenaire depuis 2006, Espace et Milieux, demeurera pour les habitants de Ouaouizerth, petit village de l’Atlas, l’initiateur de plusieurs propositions de développement local. L’intervention de l’équipe E&M a marqué un nouveau tournant dans la vie de notre association. E&M est certainement une institution française à qui Ouaouizerth doit beaucoup. »

Abderrahim Farhat, président de l’AADEC, Ouaouizerth – Maroc

« Formation très professionnelle. Les étudiants ont fait preuve de motivation, de curiosité et de réflexion. Nous avions proposé deux sujets qui, selon nous, méritaient une attention plus particulière dans le cadre de la constitution de notre dossier de candidature pour être Réserve de Biosphère : l’agriculture et le tourisme. Entretiens, confrontations, restitution, rédaction… ont été les étapes suivies. Nous avons eu plaisir à suivre leurs réflexions avec de bons retours de la profession agricole notamment sur le travail que les étudiants ont réalisé avec elle.  »

Maud Kilhoffer,  chargé de mission, PNR Caps et Marais d’Opale

« L’EPTB Seine Grands Lacs et le Master 2  Espace & Milieux  ont noué en 2015-2016 un partenariat pour un travail test, la caractérisation et la cartographie des zones d’expansion de crue sur un secteur test de l’unité hydrographique Seine amont (des sources à la confluence avec l’Aube en aval de Troyes). Pour ce faire, l’équipe d’étude (étudiants et enseignants-chercheurs) a réalisé un travail de cartographie suivie de sorties sur le terrain pour vérifier les résultats obtenus à l’aide du SIG. Nous avons été très sensibles à l’approche au plus prêt de terrain proposé par l’équipe, composée de reconnaissances des espaces alluviaux et de rencontre des acteurs locaux. En effet, il est essentiel de bien maîtriser le jeu d’acteur local pour comprendre les dynamiques qui sous-tendent l’aménagement des lits majeurs de ce secteur à forte dominante agricole. Les résultats satisfaisants obtenus par l’équipe sur ce secteur test nous ont permis d’élargir ensuite notre étude de ces zones d’expansion de crue sur l’ensemble du périmètre de l’EPTB. »

Frédéric Gache, chef du service « Directive inondation », ETPB Seine-Grands Lacs